"Interviews"

Interview Derek Fisher : « Le poste de meneur de jeu a changé »

Après son élimination face à OKC au premier tour des playoffs, Dallas a reconstruit par défaut, en prenant des paris risqués (Collison, Mayo, Kaman, Brand), consciente que la transition serait difficile. Sans Dirk Nowitzki  dont le retour ne cesse d’être repoussé, elle en deviendrait presque cauchemardesque. Les Mavs restent sur trois défaites de rang et inquiètent. En « off », certains éléments dressent un constat amer des lacunes d’un groupe inconstant. C’est justement pour mettre de l’ordre dans une maison sans patron que Rick Carlisle et Mark Cuban ont rapatrié Derek Fisher, censé résoudre une partie des problèmes chroniques au poste 1. Lire la suite »

Interview Matt Barnes : « Les Clippers doivent apprendre à gérer leurs émotions »

Matt Barnes

Avec Jamal Crawford et Eric Bledsoe, Matt Barnes offre à Vinny Del Negro un des meilleurs bancs de la NBA.  Seuls trois escouades bis scorent plus que celle de Lob City et l’ancien Laker n’est pas étranger à cet appétit offensif. Le Bruin a exporté ses tatouages dans l’autre vestiaire du Staples Center, pas son énergie contagieuse. Si ses stats (8,5 pts, 5,2 rbds et 1,5 steal) ne reflètent pas son apport avec exhaustivité, elles authentifient l’importance de son statut. Lire la suite »

Caroline Blanchet (graphiste) : « J’essaie d’orienter mes créations selon la personnalité du joueur »

O'Neal - Création personnelle

A l’instar de Patrick Ortega que nous vous présentions il y a quelques semaines, Caroline Blanchet est graphiste et la NBA est au coeur de ses créations.

Grâce à ses talents, elle a carrément intégré depuis octobre l’équipe du site RareInk, un collectif officiel de la NBA. Pour Basket USA, elle revient sur son parcours, ses inspirations et ses méthodes de travail.

Lire la suite »

Interview Jordan Hill : « Je me concentre sur le sale boulot »

Jordan Hill

Jordan Hill n’a jamais été aussi maladroit (44%), ne joue pas plus que les saisons précédentes (15 minutes en moyenne), sans flamber ni au scoring (6 pts), ni au rebond (4,8). L’intérieur remplaçant des Lakers reste dans les eaux statistiques dans lesquelles il fait trempette depuis la draft 2009. Pourtant, sur le parquet, le back-up de Pau Gasol dégage une impression beaucoup plus flatteuse que la loi des chiffres. Prolongé par les Lakers après une belle fin de saison passée, surtout en playoffs devant les Nuggets, l’ancien coéquipier de James Harden à Arizona ne profite pour l’instant pas de l’effet D’Antoni.  Lire la suite »

Interview Goran Dragic : « Ça fait du bien de parler football… »

Et soudain ses yeux s’illuminent. L’étincelle brûle les paupières, Goran Dragic est heureux. Un sourire enfantin affiche le soulagement : « Cela fait du bien de parler d’autre chose. Le basket c’est mon boulot quotidien ».

Et sa passion ? Le football. Notre échange chaleureux et intimiste sur son premier amour, le fils d’un ancien professionnel en 1ere division slovène le percevrait presque comme un échappatoire.

C’est que le meneur des Suns a d’abord frappé dans un ballon rond avant d’aller tâter de la gonfle après une vilaine blessure, à 11 ans. «Le football j’ai baigné dedans», confie l’ancienne doublure de Steve Nash, autre accro notoire. Il n’a jamais décroché depuis. Lire la suite »

[interview] Jacques Monclar décrypte le début de saison

Jacques Monclar (Canal+)

Même si la NBA a quitté Canal +, on pourra toujours écouter et apprécier les analyses de Jacques Monclar sur RMC, et  sur son blog.

Pour Basket USA, celui que l’on surnomme « The Voice » a accepté de commenter les deux premières semaines de compétition. Le transfert de James Harden, la situation des Lakers et des Celtics, le renouveau des Knicks, les Français ou les équipes en bas de tableau, tout a été abordé.

Lire la suite »

Interview Alvin Gentry : « Avec Mike D’Antoni, les Lakers vont se régaler »

Quand les deux faces du soleil passent du désert à la plage honnie, l’ombre de la trahison plane au-dessus de l’Arizona. Phoenix peine à renaître de ses cendres, la nostalgie des années D’Antoni-Nash reste éveillée.

« Voir Steve et Mike avec les Lakers était impossible à anticiper« , avoue en souriant Alvin Gentry, persuadé comme tout le monde que le Master zen récupèrerait son bien : « Le retour de Phil était tellement attendu et annoncé que oui, on a tous été très surpris. C’était inattendu et pour être honnête, ça fait bizarre. »

Ancien assistant des années glorieuses du run and gun « made in » D’Antoni, l’actuel coach des Suns a passé sa conférence de presse d’avant match vendredi à parler de son ami intime. Avec une seule finalité dans son discours : les Lakers ont fait le bon choix, la philosophie de son pote Mike promet des lendemains heureux. Lire la suite »

Nando De Colo répond aux questions des lecteurs de Basket USA

Nando De Colo

C’est à Santa Monica, où Gregg Popovich apprécie flâner, que nous avons retrouvé Nando De Colo. Avant de s’offrir une longue balade sur la plage pour un échange chaleureux « off the record », le Nordiste a comme prévu accepté de répondre à vos questions. Entremetteur privilégié, notre correspondant Benjamin en a profité pour parfois relancer le vice-champion d’Europe, qui a joué le jeu de la confession. Lire la suite »

Steve Blake : « Avec Mike Brown, on réfléchissait trop »

Visiblement faire un tour dans l’hélicoptère de Kobe rend le sourire à Steve Blake.

« Je ne pense pas que j’aurai l’occasion de m’y habituer », rigolait le meneur remplaçant des Lakers avant le match face aux Spurs.

Lire la suite »

Interview Stephen Curry : « Pouvoir jouer est déjà énorme pour moi »

Stephen Curry

Pour les Warriors, la seule recette au Curry valable est celle concoctée par son meneur: transition, shoot, vitesse, passe et rebond. Quand son affable Stephen n’est pas à l’infirmerie, Golden State est un candidat aux playoffs. La fessée reçue face aux Lakers vendredi et le revers subi face à Denver cette nuit ne doivent pas éclipser le bon début de saison des troupes de Mark Jackson, qui doit pourtant composer sans un Andrew Bogut complètement opérationnel.

En profitant de l’authentique camaraderie du vestiaire, Busa constate que les Warriors ont un présumé leader à leur image. Disponible, souriant et poli, le gendre idéal de la baie d’Oakland se confie à Busa entre deux vannes de David Lee. Lire la suite »