Bein
Matchs
du soir
Matchs
du soir

"Interviews"

Interview Tony Wroten : « On fera tomber d’autres grosses équipes »

woten

Après une première saison difficile à Memphis, Tony Wroten va tenter de lancer sa carrière à Philadelphie. Alors que son équipe réalise un incroyable début de saison, cet arrière hyper athlétique promet que les Sixers n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Vous entrez dans votre deuxième saison en NBA après une campagne discrète avec Memphis. Dans quel esprit abordez-vous votre année de sophomore ?

Je suis très motivé à l’idée de rejoindre une nouvelle franchise. Ma première saison ne s’est pas forcément déroulée aussi bien que j’aurais pu le souhaiter mais c’est la vie et je ne regrette en rien mon expérience à Memphis. Avec les Sixers, nous avons un groupe extrêmement jeune et nous avons l’avenir devant nous. Nous devons d’abord nous forger une réelle identité mais nous sommes motivés à l’idée de devenir dans les années à venir un candidat au titre.

Mais avant de viser le titre, la saison qui arrive s’annonce longue et difficile, et tous les observateurs vous voient finir bons derniers de toute la ligue. Est-ce une source de motivation pour vous ?

Bien sûr ! Notre objectif est de remporter le plus de matchs possibles cette année et nous allons nous battre soir après soir, comme nous l’avons fait dès mercredi face à Miami. Nous ferons tomber d’autres grosses écuries, vous pouvez me croire. Nous ne voulons absolument pas finir derniers de la ligue !

Sur le plan personnel, on vous a vu jouer un rôle majeur en sortie de banc lors du premier match face au Heat. Quels sont vos objectifs pour cette saison ?

Je veux avant tout aider l’équipe à gagner et me mettre au service du collectif. J’espère jouer le plus possible bien entendu et apporter des minutes de qualité en sortie de banc. Attaque, défense, je suis prêt à me donner à fond sur chaque possession pour prouver que je peux devenir un joueur majeur en NBA.

Comment se passe votre intégration au sein de l’effectif ?

L’équipe a beaucoup changé et seuls quelques cadres étaient déjà là par le passé comme Evan Turner, Thaddeus Young ou mon ami Spencer Hawes. Il nous faudra du temps pour arriver à développer des automatismes mais tout le monde se donne à fond à chaque entrainement et nous avons déjà franchi plusieurs paliers lors du « training camp ». Je m’entends très bien avec tout le monde et suis impatient de jouer avec tous mes coéquipiers.

Enfin, pour finir, comment avez-vous vécu le match de Michael Carter-Williams face à Miami ?

Michael était absolument incroyable. Je savais qu’il était un excellent joueur pour l’avoir vu jouer à plusieurs reprises avec Syracuse, mais je mentirai si je vous disais qu’il ne m’a pas scotché pendant toute la partie. Il a livré le match parfait pour sa toute première rencontre. Mais j’avais senti qu’il était dans la « zone ». Il était comme possédé avant le coup d’envoi dans le vestiaire et semblait vraiment très concentré. J’espère qu’il pourra tenir le rythme tout au long de la saison car il a placé la barre très haut et tout le monde voudra le suivre à présent.

Propos recueillis à Washington.

Boris Diaw répond aux lecteurs de Basket USA

Boris Diaw

Capitaine des champions d’Europe, Boris Diaw n’a quasiment pas fait de pause après le sacre de Ljubljana. Lien de cause à effet ou simple coïncidence, l’ailier des Spurs confirme depuis deux matches son agressivité de l’Euro avec 14 pts de moyenne.

Décisif dans la victoire face aux Lakers avec 11 pts dans le dernier quart temps, « Babac » était d’humeur joviale mais pas non plus euphorique pour répondre à vos questions. Nous en avions choisi quinze, mais le départ du bus pour l’aéroport (direction Portland) ne nous en a laissé que douze. On vous laisse trouver la question bonus d’un lecteur spécial et bien averti de Busa, caché sous son pseudo… Lire la suite »

Interview Glen Rice Jr. : « Gamin, je voulais battre mon père en un-contre-un »

glen rice jr

Glen Rice Jr. découvre cette saison la NBA après un passage réussi en D-League avec les Rio Grande Valley l’année passée. Fils de Glen Rice, l’ancienne star du Heat et des Hornets il y a une vingtaine d’années, il arrive en NBA avec de grandes ambitions. Nous l’avons rencontré avant le match entre les Wizards et les Sixers. Lire la suite »

Interview Michael Carter-Williams : « On va prouver qu’on n’est pas les cancres de la NBA »

mt

Héros du premier match de la saison face à Miami, Michael Carter-Williams commence sa carrière NBA sur les chapeaux de roue. On a profité de la venue des Sixers à Washington pour le rencontrer, et découvrir un garçon attachant et lucide sur ses débuts en NBA. Lire la suite »

Interview Chris Kaman : « Nous avions besoin de repères »

Le blanc de ses cinq tranches de poulet se marie bien avec le teint blafard de son torse. Affalé sur sa chaise devant son casier, Chris Kaman savoure sa collation d’après-match. Ses 19 minutes, il les a fait fructifier avec la rentabilité d’un hedge fund : 10 pts et 8 rbds avec 10 shoots tentés.  Lire la suite »

Interview Jared Dudley : « Doc Rivers nous donne le feu vert »

Finaliste de conférence en 2010 pour sa première saison complète avec les Suns, Jared Dudley redécouvre un vestiaire de prétendant au titre. Après trois campagnes successives à au moins 10 pts et 3 rbds de moyenne, le shooteur presque bedonnant rejoint la colonie des role players formée par Doc Rivers. Successeur de Caron Butler dans le cinq majeur angeleno, Dudley est encore en phase d’adaptation, comme son équipe. Basket USA est allé discuter avec lui. Lire la suite »

Interview Tony Parker : « Je veux gagner un dernier titre »

Tony Parker

Après une saison NBA conclue par une finale perdue au Game 7 mais une campagne victorieuse avec l’équipe de France en Slovénie, Tony Parker est prêt à repartir au combat.

Même si le meneur des Spurs l n’a pas eu d’été de repos depuis trois saisons, TP se sent bien, et il est impatient que la saison commence enfin. Lire la suite »

Interview Rudy Gobert : « Je crois que Karl Malone m’aime bien »

Rudy Gobert

Il revient de son labeur foncier avec le sourire, prêt à se confesser. Il nous reste dix minutes mais c’est suffisant pour dresser un premier bilan. Et ce n’est pas l’humour d’ado de l’exhibitionniste Scott Machado qui va déconcentrer le pivot du Jazz. Rudy Gobert sait où il va et ses mots incarnent sa détermination. Depuis son arrivée en NBA, l’ancien Choletais marque des points par son état d’esprit et son volontarisme. Il restait à concrétiser en match. C’est ce qu’il a fait avec 12 rbds et 5 cts face au tandem Griffin-Jordan. Lire la suite »

« LeBron ou Kobe » ? L’interview vérité de Nicolas Batum

Kevin Durant - Kate Upton

Entre Nicolas Batum et Basket USA existe une tradition ludique et chaleureuse : quand il prend ses quartiers dans le vestiaire visiteur du Staples Center, l’ailier des Blazers devient le cobaye de notre laboratoire à interviews décalées.

Au sourire de Batman, on sait que notre sollicitation lui plaît, et il en redemande même : « La prochaine fois on fait « Dans la peau de » d’accord ? ».

En attendant, voici notre version du célèbre « Thé ou café ? » avec des questions sur le basket bien sûr, mais aussi sur le sport en général ou la culture. Attention, Nico’ n’a le droit qu’à un joker. Lire la suite »

Interview Byron Mullens : « Doc Rivers m’a dit de prendre chaque shoot ouvert »

Un pivot de 2m10 qui prend 4 tirs primés en moyenne par match, vous en connaissez beaucoup vous ? Doc Rivers non et c’est sans doute pour cela qu’il a voulu faire venir Byron Mullens. Remplaçant à s’en faire des ampoules pendant deux ans à OKC, l’échalas qui dégaine plus vite que son ombre a justifié son contrat garanti sous le maillot des Bobcats. Lire la suite »