Matchs
du soir
Matchs
du soir
MIL
WAS2:00
OKC
NOR2:00

"Previews"

[preview 2015-16] Le Top 10 des pivots

marc-pau-gasol

A quelques jours de la reprise, l’heure est aux pronostics. En parallèle de nos previews équipe par équipe, il est maintenant l’heure de s’adonner aux previews poste par poste. Des meneurs aux pivots, Basket USA vous propose un Top 10 des meilleurs joueurs pour chaque catégorie. Après les meneurs de jeu, les arrièresles ailiers et les ailiers forts, c’est avec les pivots que nous terminons cette série. Entre les rois du jeu au poste bas et les tours de contrôle défensives, il faut donc trouver le bon compromis et ne pas perdre de vue l’influence de ces grands sur les performances de leur équipe. En clair, avant de choisir un pivot, demandez-vous lequel serait le plus précieux dans votre équipe… Lire la suite »

[preview 2015/16] Numéro 1 : Golden State Warriors

NBA: NOV 16 Warriors at Lakers

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place. Il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque.

Fin de cet exercice avec Golden State, champion NBA inattendu il y a encore un an. Porté tout au long de la saison par Stephen Curry en attaque et un collectif sans faille (ou presque) en défense, le groupe n’a pas baissé de régime en playoffs durant lesquels les cadres ont pris leurs responsabilités à tour de rôle. Cet été, la direction a suivi la règle voulant qu’on ne change pas une équipe qui gagne et c’est donc un groupe presque intégralement reconduit qui se présente pour cette saison dans un seul but : conserver son titre.

ÉTAT DES LIEUX

Après deux saisons concluantes mais une nouvelle élimination prématurée en playoffs, Mark Jackson a été prié d’aller voir ailleurs, en grande partie à cause de ses idées, incompatibles avec celle de sa direction. Accueilli sur un tapis rouge, Steve Kerr a repris la main sur l’équipe, entouré d’une armada d’assistants de luxe : Alvin Gentry, Ron Adams, Luke Walton ou encore Jarron Collins.

Très vite, Golden State a levé les doutes entourant l’équipe : l’inexpérience de Steve Kerr, les chevilles de Stephen Curry, la défense du collectif, autant de questions balayées par une domination totale sur la ligue. Armés de talents à tous les postes, sublimés par un magnifique jeu en mouvement, les Warriors ont joué un basket champagne mais efficace, capables de dérouter tous les adversaires de la conférence Ouest et Est. Lancée par son meneur, sur une autre planète, l’équipe a conclu la saison avec 67 victoires pour 15 petites défaites, une performance historique.

En playoffs, alors que de nombreux détracteurs considéraient la jeunesse de l’équipe comme un frein pour cette ultime ligne droite, Golden State a maintenu son assise jusqu’en finale pour gagner le 4e titre de l’histoire de la franchise, le premier depuis 1975. Cet été, le General Manager Bob Myers a donc logiquement choisi la stabilité, avec pour seul mouvement le départ de David Lee pour Jason Thompson via un transfert de Gerald Wallace. Le groupe parviendra t-il à ses fins ? Golden State ne profitera déjà plus de l’effet de surprise de la saison passée et la possibilité d’un relâchement n’est pas à exclure, d’autant que Steve Kerr manquera le début de saison.

Enfin, l’équipe n’a pas eu à gérer de blessure majeure, une rareté dans la ligue. Néanmoins, les Warriors ont aussi démontré une certaine aisance pour faire taire les critiques et rebondir après une baisse de forme. La saison régulière ne sera peut-être pas aussi victorieuse mais il faudra à coup sûr compter sur eux.

ARRIVÉES

Jason Thompson (Sixers), Kevon Looney (draft)

DÉPART

David Lee (Celtics), Justin Holiday (Hawks), Ognjen Kuzmic

LE JOUEUR À SUIVRE

Harrison Barnes

Actuellement en pleine négociation pour une prolongation de contrat, Harrison Barnes est observé de près. L’an passé, l’ailier a brillé, particulièrement en défense où sa dureté et sa polyvalence font de lui un cauchemar pour ses adversaires. En attaque, son rôle est de se fondre dans le collectif californien, ce qu’il fait à merveille.

Néanmoins, beaucoup aimeraient le voir davantage, à l’instar de ce que Draymond Green a pu faire l’an passé. Très bon poste bas, capable d’écarter le jeu, de percuter, l’ex-Tar Heel n’a pas beaucoup de faiblesses dans son jeu. Or, la saison prochaine, les défenses vont s’adapter au schéma de Golden State et Harrison Barnes a sans doute une carte à jouer pour relayer le duo d’arrières et Draymond Green lorsque ceux-ci seront sous pression.

Jusqu’ici, l’ailier a toujours progressé dans l’ombre mais à l’aube de signer un contrat sans doute très lucratif, il lui faudra sans doute se dévoiler au grand jour et montrer tout son potentiel.

LE CINQ MAJEUR DU DEBUT DE SAISON

LE BANC

Andre Iguodala, Leandro Barbosa, Shaun Livingston, James McAdoo, Brandon Rush, Jason Thompson, Festus Ezeli, Mareese Speights, Ian Clark, Kevon Looney

MOYENNE D’ÂGE

26.7 ans

MASSE SALARIALE

78.9 millions (10e sur 30)

Les joueurs montrent leur concentration dès l’entame de saison et ce, malgré l’absence de Steve Kerr. Celui-ci revient finalement suffisamment tôt pour maintenir le niveau d’exigence et Golden State continue de dérouler. Stephen Curry invité à s’économiser un peu plus en vue des playoffs, ses coéquipiers prennent plus de responsabilités en attaque.

En défense, les Warriors restent une forteresse imprenable grâce à la polyvalence de ses joueurs. Surtout, l’effectif est toujours en bonne santé, un souci de moins pour Steve Kerr. Enfin, la fraîcheur et l’enthousiasme si représentatifs de l’équipe sont toujours d’actualité, le signe d’un état d’esprit soudé et infaillible. Malgré des difficultés accrues en raison des ajustements de la concurrence, Golden State maintient le cap et renoue avec la finale.

La santé lâche. Steve Kerr met du temps à revenir, Andrew Bogut rechute et son travail de l’ombre manque. La pression médiatique et celle des adversaires se cristallisent sur le champion en titre et son flegme se dissipe pour laisser place à une nervosité palpable. Moins facile, peut-être moins concentré, le groupe ne parvient pas à retrouver son rythme de croisière.

Dans une conférence Ouest toujours plus forte, entre la renaissance du Thunder, des Rockets plus expérimentés, des Clippers renforcés et des Spurs remaniés et revanchards, Golden State n’a plus la même marge et souffre. Le recul est là, avec le risque de perdre l’avantage du terrain, un facteur primordial dans la réussite de l’équipe la saison passée. En playoffs, les Warriors sont la cible et les difficultés commencent à peser lourdement sur leurs épaules.

PRONOSTIC

1er de la division Pacific / 1er de la conférence Ouest

Quel bilan pour les Warriors ?

View Results

 Loading ...

[preview 2015-16] Le Top 10 des ailiers forts

davis-heat

A quelques jours de la reprise, l’heure est aux pronostics. En parallèle de nos previews équipe par équipe, il est maintenant l’heure de s’adonner aux previews poste par poste. Des meneurs aux pivots, Basket USA vous propose un Top 10 des meilleurs joueurs pour chaque catégorie. Après les meneurs de jeu, les arrières, et les ailiers on passe maintenant à l’intérieur avec le poste 4, dominé par un potentiel futur MVP. Lire la suite »

[preview 2015/16] Numéro 2 : Cleveland Cavaliers

cleveland-cavaliers

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place. Il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque. Lire la suite »

[preview 2015/16] Numéro 3 : Oklahoma City Thunder

westbrook-wizards

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place. Il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque.

Aujourd’hui, place à un revenant, le Thunder ! Neuvième de la conférence Ouest, le finaliste 2012 a payé un lourd tribut aux blessures, et c’est Scott Brooks qui en a fait les frais. Comme les Warriors l’an passé, ou les Bulls et les Pelicans cette année, OKC repart au combat avec le même groupe, mais un nouvel entraîneur. Et on a le sentiment que ça peut aller très, très loin… Lire la suite »

[preview 2015-16] Le Top 10 des ailiers

NBA: San Antonio Spurs at Cleveland Cavaliers

A quelques jours de la reprise, l’heure est aux pronostics. En parallèle de nos previews équipe par équipe, il est maintenant l’heure de s’adonner aux previews poste par poste. Des meneurs aux pivots, Basket USA vous propose un Top 10 des meilleurs joueurs pour chaque catégorie. Après les meneurs de jeu et les arrières, c’est maintenant au tour des ailiers avec trois joueurs qui dominent ce secteur depuis 10 ans : LeBron James, Kevin Durant et Carmelo Anthony. Lire la suite »

[preview 2015/2016] Numéro 4 : San Antonio Spurs

san-antonio-spurs

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place. Il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque.

Aujourd’hui, place aux Spurs qui, une fois n’est pas coutume, ont réussi une grosse intersaison en faisant main basse sur le très convoité LaMarcus Aldridge et le très précieux David West. Suffisant pour offrir un (dernier) titre au « Big Three » vieillissant avec une nouvelle alchimie à créer ? Lire la suite »

[preview 2015/2016] Numéro 5 : Houston Rockets

howard-harden

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place, et il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque.

Aujourd’hui, on attaque le Top 5 avec des Rockets revanchards après une finale de conférence perdue face aux Warriors. La bande à James Harden aura à coeur de laver l’affront, d’autant qu’ils avaient défié les champions en titre avec un effectif réduit. À armes égales, et avec Ty Lawson en plus, sont-ils les adversaires les plus dangereux de Golden State ? Lire la suite »

[preview 2015/2016] Numéro 6 : LA Clippers

NBA: NOV 23 Kings at Clippers

Depuis le 26 septembre, Basket USA se jette à l’eau en vous proposant ses traditionnelles previews pour la saison régulière. Comme chaque année, on effectue un compte à rebours, de la 30e à la 1ère place, et il s’agit d’une synthèse globale des choix de la rédaction. Comme chaque année, on ne fera pas l’unanimité mais comme chaque année, on en prend le risque.

Aujourd’hui, place aux LA Clippers, animateurs numéro 1 de l’intersaison avec la saga « DeAndre Jordan » et un recrutement flamboyant. Affublés de nouveaux maillots et d’un nouveau logo, les hommes de Doc Rivers n’ont jamais eu un tel effectif. Et pourtant, ce n’est pas sûr que ce soit suffisant… Lire la suite »

[Preview 2015/16] Le Top 10 des arrières

harden-butler

A quelques jours de la reprise, l’heure est aux pronostics. En parallèle de nos previews équipe par équipe, il est maintenant l’heure de s’adonner aux previews poste par poste. Des meneurs aux pivots, Basket USA vous propose un Top 10 des meilleurs joueurs pour chaque catégorie. Après les meneurs de jeu, ce sont les arrières qui nous intéressent. Un classement où l’on retrouve un ancien MVP et un autre qui se demande pourquoi il ne l’est pas, autour d’une flopée de jeunes prêts à leur voler la vedette. Lire la suite »