"Magazine"

C’était il y a 10 ans : les 40 points de Tim Duncan face aux Suns en playoffs

C’était il y a 10 ans, le 19 avril 2008. Les Spurs du fringant trio Parker-Ginobili-Duncan, champions en titre (3e à l’Ouest) affrontent les Suns d’un Mike D’Antoni en perte de vitesse (6e) pour le premier match du premier tour des playoffs.

Un premier acte illuminé par la prestation d’un joueur unique, Tim Duncan, auteur ce soir-là de la deuxième meilleure performance de sa carrière en postseason, à 40 points (16/24 au tir), sans oublier ses 15 rebonds et 5 passes décisives, pour une victoire texane 117-115 après double prolongation. Lire la suite »

Jrue Holiday explose sur la grande scène des playoffs

Après avoir été très bon pour la première levée, avec 21 points et 7 rebonds et une défense pot-de-colle sur Damian Lillard, Jrue Holiday a remis le couvert. En mieux ! Avec 33 points et 9 passes, Jrue Holiday a été très efficace, sans oublier d’être spectaculaire et décisif. Il a plané au-dessus de Jusuf Nurkic avec sa main gauche, il a encore tourmenté Damian Lillard et CJ McCollum en défense, et il a rentré de nouveaux tirs qui font très mal au moral des Blazers.

Son coach a donc laissé entendre qu’il est actuellement le meilleur « two way » player de la ligue mais Jrue Holiday n’en a cure. All-Star lorsqu’il jouait aux Sixers, il profite simplement du moment présent. De sa forme actuelle et ses prestations exceptionnelles après un parcours parsemé d’embûches, sur et hors terrain. Lire la suite »

Charlotte : les raisons d’un échec

Encore raté. Pour la deuxième année consécutive, les Hornets ont terminé la saison régulière sans gloire avec un triste bilan de 36 victoires pour 46 défaites (10e de la conférence Est). Les espoirs nés de la saison 2015-2016 (6e place, 48v-34d), la première de Nicolas Batum en Caroline du Nord, se font toujours attendre.

Après le retour de blessure à l’épaule de Michael Kidd-Gilchrist qui devait booster un roster prometteur la saison précédente, c’est l’arrivée de Dwight Howard l’été dernier qui devait donner une nouvelle dimension à la franchise dirigée par son altesse Michael Jordan. Mais « Buzz City » a encore peiné à honorer son surnom. Retour sur les raisons de ce nouvel échec. Lire la suite »

Klay Thompson, la force tranquille de Golden State

Au milieu de la bizarre saison de Golden State, entre ennui et blessures, Klay Thompson a émergé comme une constante rare. Après la meilleure saison de sa carrière en terme d’adresse avec 48% de réussite et 44% à 3-points, il débute les playoffs avec la main chaude. En deux matchs face aux Spurs, il tourne à 29 points par match à 70% de réussite, dont 71% derrière l’arc. Lire la suite »

[Coaching] L’aimant Klay Thompson et les Spurs déboussolés

On parle de plus en plus de « gravité » dans le jeu offensif NBA, certains joueurs comme Stephen Curry attirant tellement l’attention des défenses que leur simple mouvement libère des espaces pour leurs camarades. Même sans leur double MVP, les Warriors peuvent se servir de ce principe grâce à Klay Thompson, comme ils l’ont montré lors du Game 1 face aux Spurs. Lire la suite »

Il y a 15 ans, Michael Jordan faisait ses adieux à la NBA

Après trois minutes d’ovation de la part du First Union Center de Philadelphie, Michael Jordan va s’asseoir sur le banc.

Sa carrière se termine, définitivement, ce 16 avril 2003 contre les Sixers. C’était il y a 15 ans, et tout fan a ressenti une pointe d’émotion, en voyant le Dieu vivant du basket, le meilleur joueur de tous les temps, quitter le parquet, les larmes aux yeux, en remerciant le public. C’est un peu ce que les plus jeunes ont ressenti il y a deux ans quand Kobe Bryant a raccroché les baskets, l’exploit des 60 points en moins. Lire la suite »

Légende des Sixers, Hal Greer est décédé

C’est sa franchise de toujours, les Sixers, qui a annoncé la nouvelle : Hal Greer est décédé à l’âge de 81 ans.

Cette légende de la NBA, née en 1936, a brillé dans les années 1960 et a fait partie de l’une des plus grandes équipes de l’histoire, les Sixers de 1966-1967, avec Wilt Chamberlain. Deuxième meilleur marqueur de ce groupe derrière « The Stilt », c’est d’ailleurs le monstrueux pivot qui a, en partie, éclipsé les performances de Hal Greer. Lire la suite »

Preview Playoffs 2018 : Oklahoma City (4) – Utah (5)

C’est l’une des séries les plus indécises de ce premier tour et c’est logique, Oklahoma City et Utah ayant terminé la saison régulière avec exactement le même bilan (48 victoires – 34 défaites). Si le Thunder a l’avantage du terrain, le Jazz a pour lui une exceptionnelle deuxième partie de saison, avec 17 succès sur les 21 derniers matchs pour arracher les playoffs. Lire la suite »

Preview Playoffs 2018 : Boston (2) – Milwaukee (7)

Avec ses multiples absents, Boston arrive considérablement diminué lors de ces playoffs. Pourtant, depuis la blessure de Kyrie Irving, les Celtics ont un bilan de 9 victoires en 15 matchs, dont six de suite face à Toronto, Utah, ou encore Portland par deux fois. Brad Stevens a ainsi multiplié les miracles pour permettre aux C’s d’assurer la deuxième place à l’Est. Lire la suite »

Les Blazers gardent le cap malgré leur entame ratée

La soirée avait pourtant si bien commencé au Moda Center. Chauffé à blanc par une présentation très réussie à base de projections immenses sur une toile accrochée au jumbotron, le public a poussé dès le début pour ses Blazers.

Mais chaque période d’engouement était sauvagement refroidie par des Pelicans inébranlables.  Lire la suite »